Il suffit souvent d’une rencontre, d’un déclic, d’une envie pour que la passion naisse.

Ce fut le cas il y a 4 ans, en 2013, lors d’un diner où il y avait un apiculteur, amateur extrêmement éclairé au sujet des abeilles et qui, en une soirée, me transmis son virus.

La première année je mis deux ruches au Clos Ferout.

Grâce à un petit cercle d’apiculteur amateur, j’appris le métier, avec de nombreux conseils et exercices pratiques. Je me mis à lire beaucoup sur le sujet, je m’abonnais à « Abeille de France »…

Sans avoir la prétention d’être devenu un apiculteur professionnel, aujourd’hui j’en connais suffisamment pour produire 400kgs de miel, et, demain, l’objectif sera de produire 1,5T.

 

 

Cet objectif est venu par la qualité du miel produite par ces petites abeilles, et son succès qui se traduit par une forte demande.

Mes abeilles sont formidables, travailleuses, calmes et heureuses ! Elles profitent d’un environnement idéal au printemps avec les nombreux acacias, noisetiers et les quelques champs de Colza qui entourent les ruches, et,  en été avec les centaines d’hectares de châtaigniers à portée de jabot.

Les analyses donnent plus de 93% de châtaignier, ce qui lui vaut l’appellation « mono florale de châtaignier ».  Cliquez ici pour voir l’analyse du miel d’été 2017

De l’avis de tous, il est vraiment exceptionnel !

Vous pouvez commander un pot de miel en cliquant ici.